La roulotte aux trilos

Faune de la passe Ouest de Lorient

dimanche 10 mars 2013 par paleo56

faune en surface et intrasédimentaire draguée en 2012 à l’applomb de la passe Ouest   de Lorient.
Cliquez sur le i pour informations.

Appelé communément vernis, un des rares mollusques rejeté bivalvé et vivant par la barge de drague sur la plage de Gavres, et donc élément constitutif certain de la biocénose de la passe Ouest de Lorient (en raison de sa taille, présente sur ses valves les marques de frottement conséquentes à l'aspiration) Appelé communément Buccarde épineuse (ou localement langue rouge), l'autre bivalve trouvé en nombre et vivant sur le sable fraîchement rejeté du dragage, mais présent localement à Gavres avant le réensablement. Scaphopodes trouvés vides et en très grand nombre sur les 3 plages concernées par le réensablement (voir article coques en stock) Ce tout petit oursin initialement absent de la plage de Gavres, était manifestement très présent dans la passe Ouest de Lorient. Gastéropodes également rejetés en abondance et vides, ces turritelles ont, pour une grande part, été victimes du Natice, coquillage perceur et carnivore trouvées en abondance mais vides et non bivalvées, ces Buccardes de norvège étaient probablement stockées dans les profondeurs du sédiment sans l'avoir habité. Egalement toujours trouvées monovalvées et vides, parfois percées, ces grandes lutraires ne semblaient pas faire partie de la biocénose de la passe Ouest rare, parfois encore bivalvée mais toujours vide, la Dosine exolete. grande Telline plutôt rare toujours trouvée vide et parfois bivalvée présentes en assez grand nombre et souvent de grande taille, ces amandes de mer étaient trouvées systématiquement vides et monovalvées. Anomies pelures d'oignon trouvées en assez grand nombre, monovalvées et encore bien nacrées Patelles de faible taille ayant été transportées dans la passe Ouest par les courants depuis leur milieu intertidal. assez abondantes et de colorations en fait très diverses, ces spisules étaient toujours trouvées monovalvées. Gibbule mage peu trouvée mais spécimen de taille maximale ayant perdu des couleurs (transport après séjour sur l'estran ?) Buccin ondé provenant du réensablement de la plage de La Nourriguel en Larmor Peignes ; réensablement de Gavres. Chlamys varia (les 2 valves noires) sont fixées par un byssus. Chlamys opercularis (ici la grande jaune) est libre et se déplace par propulsion rétroactive à la surface du sédiment Coquille St Jacques. Réensablement de Gavres.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1121 / 19267

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Patrimoine en images   ?

Visiteurs connectés : 0